France Inter – l’invité de 7h50 – émission du mardi 29 juillet 2014

« Dans l’espace, l’homme est unique »

La conquête spatiale est-elle toujours un enjeu politique pour les pays ? Pour en parler, Pierre Weill reçoit Isabelle Sourbès-Verger, géographe, chercheur au CNRS et spécialiste des politiques spatiales.

http://www.franceinter.fr/emission-linvite-de-7h50-dans-lespace-lhomme-est-unique

Neil Armstrong © Global News Pointer – 2014

 

Séminaire Ehess 2013-2014 Cosmos, histoires, représentations, politiques

 

Le séminaire de recherche Cosmos prend cette année comme point de départ l’Année Géophysique Internationale (1957-1958), cadre des débuts de l’exploration spatiale, pour interroger les dynamiques historiques de la coopération scientifique à l’échelle globale. Impliquant plus de soixante mille chercheurs de soixante-sept pays (pour ne pas parler des milliers d’amateurs) dans la collection, l’analyse et l’échange de données, l’AGI a permis des progrès spectaculaires dans la connaissance scientifique globale de l’environnement de la Terre. Ce n’est toutefois pas cette coopération à une échelle encore jamais atteinte qui est restée dans les mémoires mais plutôt la compétition symbolique entre les Etats-Unis et l’Union soviétique créant les conditions de la « conquête de l’espace », une notion que le séminaire interrogera sous divers angles.  Qu’il s’agisse du développement des fusées-sondes ou des travaux scientifiques de mesure, d’analyse et d’exploitation de données géophysiques, les différents programmes  ont aussi illustré dans des domaines particuliers des contradictions latentes entre leadership et coopération mais aussi entre objectifs et acteurs civils et militaires.
Les différentes interventions – qui auront lieu de janvier à juin 2014 – recouperont tous ces thèmes en s’appuyant sur des éléments techniques permettant de mieux cerner les réalités d’une époque dont l’influence est encore sensible dans l’organisation et le développement des activités spatiales dans le monde, la variété de leurs perceptions et leurs usages politiques en parallèle de leurs résultats scientifiques.

Programme :

20 janvier de 10 h à 13 h : Les débuts de l’exploration spatiale

  • Jacques Emile Blamont « Les fusées-sondes et la coopération internationale aux premiers temps de l’exploration »
  • Répondant : Isabelle Sourbès-Verger
10 février de 10 h à 13 h : L’atmosphère vue de l’espace
  • Régis Briday « Les scientifiques de la NASA et la construction de l’environnement global »
  • Sebastian Grevsmühl  « Des photographies spatiales à la surveillance environnementale »

20 mars de 14 h à 17 h : L’espace, lieu de leadership

  • John Krige « Les technologies spatiales et les relations entre les Etats-Unis et la France dans les années 1960-1970 »
  • Répondant : Xavier Pasco
28 avril  de 10 h à 13 h : L’espace et ses promesses industrielles
  • Valérie Burgos «  Promouvoir le spatial : la contribution de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale »
  • Répondant : Claudine Fontanon

19 mai de 10 h à 13 h : L’espace et la diplomatie scientifique

  • Isabelle Gouarné « L’accord de coopération spatiale franco-soviétique de 1965 »
2 juin 2014 de 10 h à 13 h: Étude d’un programme spatial en coopération
  • Gemma Cirac « Les satellites Polder et la coopération avec la NASA »

16 juin 2014 de 10 h à 13 h : Exploration de l’espace et analyse des facteurs humains

  • Valery Nosulenko «  Les campagnes d’entraînement de cosmonautes sur le lac Ladoga dans les années 1980 et les études des processus de communications » (date et titre à confirmer)
Deux séances particulières auront lieu à des dates à confirmer
  • Anne-Marie Mainguy « Eléments de mécanique céleste, spatiale, astrodynamique » Cette séance concerne tous ceux des participants qui souhaitent comprendre les conditions particulières des activités dans l’espace.
  • La seconde, se fera autour de la projection de « The Lebanese Rocket Society » film documentaire franco-libanais réalisé par Joana Hadjithomas et Khalil Joreige sorti en 2013.

Conférence Images environnementales globales, 9 et 10 octobre 2014, Meudon

Programme_ENVIGLOB_Page_1

 

Le GIS Climat-Environnement-Société organise, dans le cadre du projet ENVIGLOB, une conférence internationale intitulée « Images environnementales globales : nouvelles perspectives » qui se tiendra à Paris-Meudon les 9 et 10 octobre 2014.


Résumé
La conférence internationale propose de mobiliser une grande variété de perspectives venant d’un large spectre disciplinaire afin d’analyser les stratégies et les imaginaires liés à la production, la circulation et le pouvoir des images environnementales globales. Des icônes du mouvement environnementaliste en passant par les graphiques d’expert mobilisés par le GIEC jusqu’à l’imagerie satellitaire, les images environnementales globales forment la base sensorielle des processus planétaires qui gouvernent l’« Anthropocène ». Les images participent toutes activement, à des échelles très diverses, à notre interprétation et à notre compréhension aussi bien des changements du système Terre que des conséquences que l’on associe étroitement au changement climatique global. En tant que vrais médiateurs entre différents publics et cultures, entre des processus globaux et des impacts locaux, de nouvelles interrogations sur les images environnementales globales conduisent à une discussion hautement productive des relations complexes entre la science, la société, la politique et la nature.


Programme Programme_ENVIGLOB– présentations en anglais avec traduction simultanée
Inscription gratuite mais obligatoire ici
Pour en savoir plus, rendez vous sur notre site en cliquant ici ou contactez nous sur l’adresse à contact@gisclimat.fr

Continuer la lecture de Conférence Images environnementales globales, 9 et 10 octobre 2014, Meudon

Carnet Cosmos

La notion d’espace est remarquablement complexe et désigne des réalités diverses. Ce carnet s’intéresse à l’espace extérieur à la Terre. Il ne s’agit pas directement d’astronomie, d’astrophysique ou de conquête spatiale mais plutôt de faire dialoguer des chercheurs d’horizons différents amenés à croiser l’une ou l’autre des facettes de l’espace, de la définition du milieu à ses usages. Cette confrontation des approches de l’histoire des sciences aux sciences naturelles cherche au travers de l’interdisciplinarité à dresser un tableau des représentations particulières du cosmos et, si possible, à élaborer une grille de lecture de ses fondamentaux.